Hime-sama Love Life! 02 Vostfr

0 vues

Hime-sama Love Life! 02 Vostfr – Une princesse bien bandante

Hime-sama Love Life! 02 Vostfr. Maika est une princesse égoïste et obstinée. Agée d’un an de moins que Yahiro Kujou, la belle est quelqu’un à la fois d’opiniâtre et d’assez intelligente pour dissimuler ses incommensurables caprices. En dépit de son caractère asocial, elle reste aimable aux yeux du public. Leurs parents accaparés par le travail, son demi-frère Yahiro fut invité à cohabiter avec elle. Les jours passent et ces derniers finissent par tomber amoureux l’un de l’autre. Partant d’une relation fraternelle puis platonique, le duo s’intéressera rapidement aux plaisirs de l’amour charnel, en toute impunité.

Une princesse égoïste et obstinée : Ou Maika. Âgée d’un an de moins que Yahiro, Maika est une princesse opiniâtre, douée pour dissimuler sa véritable nature. Suite à son comportement d’un extrême égoïsme, elle a été envoyée pour apprendre les bonnes manières. Malgré son attitude déplorable, elle parvient à agir parfaitement d’une manière qui sied à une princesse lorsqu’elle apparaît en public. Consciente d’avoir un frère, Maika commence à vivre aux côtés de Yahiro. Les deux tombent amoureux l’un de l’autre, passant chaque jour avec bonheur. Mais malgré cela, Yahiro ressent une crise imminente en lui ces derniers jours…

Yahiro passe quelques moments chaleureux avec Maika. Leur relation platonique et fraternelle est alors devenue romantique. Se rapprochant soudainement l’un de l’autre, et convoitant son corps comme s’il voulait la dévorer, les deux apprécient chaque journée avec bienveillance. Yahiro se vautrait dans sa convoitise pour Maika, ne sachant pas comment arrêter son désir de jeunesse. C’est ainsi qu’il plonge encore plus profondément, en lui évoquant une certaine proposition… Alors qu’ils sont occupés à lire des magazines, Yahiro évoque une chose qui le fascine tout particulièrement. Il lui pose la question avec nonchalance, comme si de rien n’était : « Au fait, Maika… D’après eux, on ressent un bien fou, même dans le cul. »

Date: novembre 30, 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *